Saga Assassin’s Creed – Avant propos

Assassin's_Creed_Logo

Il fut un temps où l’attente d’un jeu Ubisoft n’était pas sujet à caution, moquerie ou appréhension. Il fut un temps où le simple nom de l’entreprise bretonne était gage de qualité et de prouesse technique. Si le débat a plus tendance à mener la vie dure au géant français – parfois à juste titre, quand on voit la finition douteuse de certains de leurs récents titres – on ne peut nier qu’ils ont été porteurs d’innovations techniques et de mécaniques de jeu. Pour un article et plus, je vais revenir sur leur saga la plus sensible médiatiquement, celle que personne n’aime sur les forums français, mais à laquelle tout le monde finit par jouer : Assassin’s Creed. À l’instar de ma rétrospective sur Grand Theft Auto, je vais proposer un mélange entre anecdotes de développement et ressenti personnel sur chaque épisode. Cela restera donc des critiques, mais saupoudré d’histoire du jeu. Comme de juste, on commencera par le premier volet sorti en France le 15 Novembre 2007.

patrice

Patrice Désilets, directeur créatif des deux premiers Assassin’s Creed.

Le fonctionnement d’Ubisoft Montréal étant un peu particulier, il est assez peu aisé de savoir qui a initié le projet Assassin’s Creed. Ce que l’on sait, c’est qu’en 2004, une partie d’Ubisoft Montréal, studio de développement, à qui l’on doit à l’époque Tom Clancy’s Splinter Cell, Prince of Persia : Les Sables du Temps et sa suite, ou encore le mésestimé XIII, travaille sur le dernier volet de la trilogie Prince Of Persia. Parallèlement, Patrice Désilets qui avait déjà travaillé en interne chez Ubisoft sur Les Sables du Temps est chargé de donné une nouvelle direction à la saga orientale avec un spin-off. L’homme qui deviendra le directeur créatif sur Assassin’s Creed puis Assassin’s Creed II veut faire un jeu se déroulant durant les Croisades, période historique dont il est friand. Le jeu qui débute son développement en 2004 est donc un Prince of Persia se déroulant à Jerusalem mettant en scène un assassin. Le titre est tout trouvé : Prince of Persia : Assassins.

Seulement, à l’image du Devil May Cry de Hideki Kamiya, initialement prévu pour être Resident Evil 4, le projet s’éloigne trop de l’esprit initiale de la série telle que la POP Team l’avait imaginé. Le jeu va donc radicalement changer et s’orienter vers la simulation d’assassin. Comme Désilets le souhaitait, il se déroule pendant la Troisième Croisade. On y incarnera Altaïr Ibn-La’Ahad, assassin vétéran d’une confrérie secrète visant la libération de l’humanité des chaînes de l’oppression et de la guerre. Cette confrérie se bat en secret contre les légendaires Templiers, également pro-paix dans le monde – ils se retrouvent sûrement pour chanter kumbaya au coin du feu – mais largement plus radicaux dans la manière de procéder. Les Templiers n’hésitent pas à utiliser la manipulation des foules, les techniques dictatoriales et l’asservissement des peuples pour parvenir à cette paix finale. C’est d’ailleurs cet affrontement idéologique qui fera l’un des intérêts du premier volet. Même si les Templiers deviennent au fur et à mesure de la saga des opposants par trop caricaturaux, ils ont une vision du monde qui se défend.

Desmond miles

« My name is Desmond Miles…and I have a fanny pack. » AngryJoe dans sa review de Assassin’s Creed III, illustrant le manque de personnalité de Desmond.

Si vous connaissez un minimum la saga, vous savez qu’à ce stade, il manque un élément clé à la trame narrative : la récurrence. Quand Ubisoft Montréal décide qu’Assassin’s Creed n’est plus un spin-off de Prince of Persia, il semblerait qu’une forme de logique commerciale et créative pousse le studio à introduire un élément permettant une suite et un lien pour les opus suivants. Philippe Bergeron, créateur des missions de Assassin’s Creed III et développeur dans l’équipe centrale de tous les autres opus résume ainsi :

« Eventually, as we worked through it, we realised that we wanted to make it into a brand. We needed to have a sort of metaphoric glue that we could reuse, and that’s when we developed the Desmond storyline, to create the wrapper that we could push the entire series out of. »1

Desmond né donc pour être le lien scénaristique entre ce qui devait être et, finalement dans une large mesure reste, des jeux d’époque. Le problème qui en résulte est double : le scénario demande d’avaler une couleuvre énorme pour démarrer ; et Desmond, le personnage qui est le centre de cette partie du scénario n’est pas très intéressant. On reviendra sur ces deux points au fil des articles.

Dès le premier volet les bases sont donc posées. Assassin’s Creed sera une série de jeux centrés sur une conspiration millénaire entre Assassins et Templiers que l’on verra évoluer au fil des grandes périodes de l’Histoire humaine, au travers des yeux d’un descendant d’assassin. C’est dans son sang, sa « mémoire génétique », mise en mouvement par la machine Animus, que l’on trouvera le personnage à incarner ; un ancêtre. La saga évoluera autour de ce concept et c’est ce que l’on va explorer ensemble dans cette rétrospective. Je ne m’attarderais ici que sur les jeux. Ne comptant pas m’étendre sur le lore et les différentes influences et empreints historique, je resterais sur la qualité des œuvres proposées et les critiques que l’on pourra leur faire. Bonne lecture:

AC1

AC2

ACBa

ACRa

AC3a

AC3Liba

ACIVa

ACUa

1 http://www.totalxbox.com/50961/features/assassins-creed-how-a-prince-of-persia-spin-off-became-ubisofts-flagship-ip/

Publicités

2 réponses à “Saga Assassin’s Creed – Avant propos

  1. Je vais suivre tout ça de très près, vu le rapport d’amour haine que j’entretien avec la saga (j’adore attendre et lancer un nouvel opus, et je suis toujours déçu à la fin). Je file lire la suite immédiatement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s